search

Accueil > ENSEIGNEMENT ET PEDAGOGIE > Français / Latin > LCA Latin

LCA Latin

jeudi 26 novembre 2020, par Mme MARTIN

Les élèves ont la possibilité, à partir de la 5ème, de choisir l’option "Langue et Civilisation de l’Antiquité : Latin".

Faire du latin, c’est s’intéresser à une civilisation à la fois très éloignée et très proche de la nôtre, c’est comprendre, lire et aimer un autre peuple, le découvrir dans sa culture, sa langue et son esprit mais c’est aussi nous comprendre nous-même, mieux saisir notre propre langue et notre propre culture en découvrant leurs fondements.
L’aventure du latin, c’est la découverte de l’autre et la compréhension de nos fondations.

Le latin… quand ?
Les latinistes ont une heure de latin en 5ème, une heure et demie en 4ème et 3ème. Les heures de latin ne sont pas forcément mises en début ou en fin de journée. Les latinistes s’engagent à suivre cet enseignement sur le cycle 4, c’est-à-dire sur les trois ans.

Le latin.. pour qui ?
Il ne s’agit pas d’une option élitiste : inutile d’avoir 15/20 de moyenne dans toutes les matières pour faire du latin. Tout le monde peut s’inscrire. La véritable condition, c’est d’être curieux et d’avoir envie d’approfondir son savoir et de découvrir comment vivaient et parlaient nos ancêtres dans l’Antiquité. Tous les élèves sont donc les bienvenus, pour peu qu’ils allient curiosité et motivation. Rien de tel pour apprendre dans la bonne humeur et faire partie ainsi d’un groupe dynamique et sérieux !

Le latin… pour quoi ?
Le programme en latin est très varié
- En 5ème, l’accent est mis sur la vie quotidienne des Romains : leur façon de s’habiller, de manger, d’éduquer leurs enfants. C’est aussi la découverte de leurs héros légendaires, leurs dieux, et quelques fables mettant en scène des animaux fantastiques.
En 4ème, programme mouvementé ! Les élèves abordent les révoltes et révolutions qui ont permis à Rome de passer de le la monarchie à la république, puis suivent Hannibal et ses terribles éléphants dans leur traversée des Alpes, avant de s’intéresser à Vercingétorix face à Jules César. Après cet épuisant périple, ils se "détendent" un peu en découvrant les loisirs romains (thermes, jeux du cirque). Pour finir, ils étudient les croyances et les superstitions de l’Antiquité, parfois bien étranges…
En 3ème, les élèves découvrent les événements qui se sont produits durant le passage de la République à l’Empire Romain, avec ses empereurs délirants, grandioses et terribles, Ils s’intéressent à la magie et aux sorcières romaines, ainsi qu’aux célèbres empoisonneuses, parfois bien utiles aux empereurs…

L’apprentissage de la rigueur à travers une langue structurée
Le latin n’est pas une langue difficile, il est même souvent plus simple que le français et ses fameuses « exceptions » dans tous les domaines. Les exceptions sont rarissimes en latin, c’est une langue qui s’apprend comme un système très logique. Elle apporte ainsi beaucoup à l’esprit de l’élève, et l’aide à développer rigueur et sérieux.

Pour améliorer son français… et plus encore !
Le latin n’est pas une langue « morte » ! Faire du latin au collège, c’est découvrir une langue encore bien vivante aujourd’hui dans les expressions et les mots que nous employons. Elle enrichit considérablement notre vocabulaire puisque 70 à 80% de notre lexique vient du latin. Étudier le latin permet d’apprendre l’étymologie des mots français et donc de mieux comprendre le sens et l’orthographe des mots que nous utilisons. D’ailleurs, le français n’est pas la seule langue dont les racines viennent du latin. Les racines latines sont communes à de nombreuses langues européennes : italien, espagnol et même anglais ! Faire du latin peut donc être un atout pour apprendre d’autres langues vivantes.
Étudier le latin, c’est renforcer la connaissance des structures de la langue française, chez des enfants pour qui la grammaire est parfois un peu confuse. Les élèves revoient des notions de base essentielles à la maîtrise de la langue et les bons latinistes deviennent même de véritables experts en grammaire française !

Une culture essentielle !
Faire du latin, c’est découvrir une autre civilisation, son histoire, sa littérature, mais aussi ses connaissances scientifiques, ses idées politiques. C’est un moyen de s’ouvrir l’esprit et de se construire une culture solide, qui sera utile quelle que soit la poursuite d’étude qu’on envisage (professionnelle, technologique, scientifique ou littéraire).

Le latin au DNB
Le latin est une option, ce qui veut dire qu’il ne peut que faire gagner des points supplémentaire (dix ou vingt points !) pour le brevet, sans en faire perdre un seul. Il n’y a donc rien à perdre à tenter l’aventure.
Si les élèves continuent le latin jusqu’au bac, les points au-dessus de 10/20 sont multipliés par trois à l’examen ! C’est la seule option, avec le grec, a bénéficier d’un tel avantage. L’option latin peut aider à décrocher une mention au baccalauréat. C’est aussi un "plus" qui distingue les élèves qui postulent pour des grandes écoles ou qui permet de réussir un test de culture générale pour certains concours.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?