search

Accueil > ENSEIGNEMENT ET PEDAGOGIE > Langues vivantes > Bilangue en 6ème

Bilangue en 6ème

jeudi 26 novembre 2020, par Mme MARTIN

Le choix d’un enseignement bilangue permet aux enfants d’apprendre deux langues étrangères, l’anglais et l’allemand, dès la classe de 6ème. Comme tous les autres élèves, ceux qui choisissent l’option bilangue ont quatre heures d’anglais par semaine et ils ont également deux heures d’allemand.

Questions-réponses

Quels élèves choisissent bilangue ?
Les élèves qui manifestent de l’intérêt et de la curiosité pour les langues et la culture européenne trouveront bien sûr un plaisir certain dans le choix de l’option bilangue, de même que les élèves actifs en classe, qui aiment communiquer et participer. Il n’y a cependant pas de profil réellement spécifique : n’importe quel élève peut choisir bilangue et surtout n’importe quel élève peut y réussir. Des élèves qui n’ont pas eu l’occasion de commencer à apprendre l’allemand à l’école primaire y sont tout autant à leur aise que des élèves qui ont bénéficié de la bilangue de continuité. Il s’agit d’une "nouvelle matière" : des élèves qui auraient des lacunes dans certaines disciplines démarrent, dans cette matière, de zéro et ont donc toutes les chances de progresser sans être freinés par une quelconque lacune antérieure. L’essentiel est que l’inscription en section bilangue corresponde à une réelle motivation , à une réelle envie de l’enfant. La souplesse d’esprit, la curiosité, l’énergie voire l’enthousiasme des élèves de 6ème contribuent grandement à leur réussite : l’expérience prouve que si l’envie de s’exprimer dans une autre langue, le plaisir de découvrir une culture différente et le plaisir de partager des connaissances nouvelles avec sa famille sont présents chez l’élève, le succès est au rendez-vous !
La bilangue allemand-anglais est donc proposée à tous les élèves volontaires sans condition d’accès ni sélection.

Quel est l’intérêt de la section bilangue et comment y travaille-t-on ?
L’allemand et l’anglais sont des langues cousines issues du groupe indo-européen des langues germaniques, leur parenté permet des rapprochements, des comparaisons sur le plan linguistique. Elles présentent en effet un important patrimoine lexical commun et des similitudes dans leur construction.
L’apprentissage s’appuie donc volontiers sur les nombreux parallèles existant entre les deux langues, ce qui permet aux élèves de consolider leurs acquis et de faciliter l’intégration de nouveaux faits de langue en anglais, qu’il s’agisse de structures grammaticales ou de lexique. Tout progrès en allemand entraîne donc des progrès en anglais, et réciproquement. Par ailleurs, apprendre deux langues vivantes simultanément aide les élèves à acquérir plus tôt des compétences langagières et à mettre en œuvre plus spontanément les stratégies de compréhension travaillées en classe.
L’enseignement a aussi un caractère ludique : les élèves découvrent les civilisations allemande, anglaise, par différentes méthodes, favorisant toujours l’expression.
Pour découvrir d’autres bonnes raisons d’apprendre l’allemand, voici une petite brochure téléchargeable destinée aux élèves de CM2 :
PDF
Et quelques jeux en allemand :
PDF

Le choix du bilangue implique-t-il une surcharge de travail ?
On ne peut pas parler de surcharge de travail. Bien entendu, l’élève aura un peu plus de travail qu’un élève non bilangue puisqu’il aura une matière supplémentaire mais le travail et l’investissement en bilangue sont tout à fait à la portée d’un élève volontaire et curieux d’apprendre. De plus, l’anglais et l’allemand étant deux langues proches, les élèves abordent les thématiques communes des deux langues (se présenter, parler de sa famille, de ses loisirs...) et l’apprentissage se fait plus facilement puisqu’il est fait en même temps dans les deux langues.

Les élèves n’ont-ils pas tendance à confondre les deux langues ?
Cela peut arriver, notamment en début d’année mais les élèves prennent très vite conscience des similitudes et des différences des deux langues sans pour autant les confondre. Il est fréquent qu’ils fassent des rapprochements entre ces deux langues cousines toutefois les confusions restent, elles, occasionnelles.

Les élèves pourront-ils choisir une troisième langue en 5ème ?

Il n’y a pas de troisième langue au collège. Les élèves continuent normalement les deux langues jusqu’en 3ème. Au lycée, en revanche, ils pourront choisir une troisième langue (par exemple Italien au lycée Camille Claudel de Digoin comme au lycée Wittmer de Charolles).

Assistant(e) germanophone
En partenariat avec les écoles Bellevue et Champ Seigneur, le collège avait déposé un projet d’assistant de langue allemande. Une intervention de quatre heures hebdomadaires dans les écoles et de huit heures en collège était prévue. En raison de la crise sanitaire, la personne qui avait été affectée sur ce poste n’a pas pu venir en France.
Le projet sera de nouveau d’actualité en 2021-2022, selon la décision du rectorat. La présence d’un(e) assistant(e) permettra entre autres de mettre en place des petits groupes pour favoriser une meilleure pratique de l’oral, ou encore d’avoir un apport culturel plus authentique.

Échanges linguistiques et culturels
Le collège pratique un échange avec le gymnasium de Bad Dürkheim : en 4ème, les élèves germanistes accueillent un correspondant allemand au premier trimestre et ils sont à leur tout accueillis en Allemagne en fin de second trimestre ou en début de troisième trimestre.
Plusieurs élèves de 3ème participent également chaque année au "programme Romain Rolland". Il s’agit d’un échange individuel, organisé par l’académie de Dijon et la Rhénanie-Palatinat. Les candidats sont sélectionnés sur dossier et se voient attribués un ou une correspondante allemand(e). La motivation et l’ouverture de l’élève sont pris en considération pour le choix des candidats, les places étant limitées. Dans un premier temps, les jeunes Allemands viennent passer deux semaines en France dans la famille de leur correspondant en début d’année scolaire et suivent les cours de 3ème. Dans un second temps, les Français partent deux semaines dans les familles allemandes.

Validation des compétences grâce à la certification d’allemand
En classe de 3ème, les élèves peuvent valider leurs compétences écrites et orales en passant les épreuves de la Certification d’allemand et tenter de décrocher un diplôme (Deutsches Sprachdiplom 1). L’inscription à la certification est gratuite. Le Deutsches Sprachdiplom est internationalement reconnu et valable à vie. La réussite au niveau B1 permet, après le lycée, la poursuite d’études dans un établissement d’enseignement public en Allemagne et facilite la recherche d’un stage ou d’un emploi en Allemagne. Il atteste officiellement un niveau d’allemand pour toutes les occasions ou candidatures exigeant un certain niveau en allemand.

Le parcours du germaniste après la classe de 3ème
Le parcours du germaniste est particulièrement riche ! Il permet ainsi aux élèves les plus motivés de poursuivre l’apprentissage renforcé de l’allemand au lycée dans le cadre :
- d’une section européenne (section "euro" allemand, au lycée Cassin de Mâcon ou au lycée Carnot de Dijon)
- ou d’une section binationale Abibac (au lycée international Charles de Gaulle, à Dijon), qui débouche sur la double obtention du baccalauréat français et de son équivalent allemand (Abitur) et qui ouvre aux élèves la possibilité de s’inscrire aux cursus de l’enseignement supérieur des deux pays.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?