search

Accueil > ENSEIGNEMENT ET PEDAGOGIE > Transdisciplinarité > #ElèveTonBlob

#ElèveTonBlob

lundi 18 octobre 2021, par Mme MARTIN

Le collège fait partie des 4 500 établissements scolaires qui mettent en œuvre #ElèveTonBlob, l’expérience éducative du CNES, dénommée "Blob-Terre", liée à la mission Alpha de l’astronaute Thomas Pesquet.

Qu’est-ce qu’un blob ?

Un blob est organisme unicellulaire Physarum polycephalum. Il s’agit d’un curieux être rampant, ni animal, ni végétal, ni champignon, souvent jaune orangé, plat et sans forme réelle. On le trouve généralement dans les sous-bois où il n’y a pas trop de lumière. Ce qui intrigue les scientifiques, c’est que bien que dépourvu de cerveau, il est capable d’apprendre de ses expériences. «  Il n’est constitué que d’une seule cellule géante dotée de propriétés extraordinaires. Sa quasi-immortalité, son intelligence et son côté pullulant fascinent les scientifiques mais aussi le grand public. Derrière ses allures extravagantes, cette espèce non identifiée promet des avancées scientifiques majeures  » (Audrey Dussutour, Éthologue, docteur en comportement animal et chargée de recherche au CNRS de Toulouse).

En quoi consiste l’expérience ?

Cette expérience, qui sera menée en 2021-2022, est proposée à 2 000 classes de primaire, collège et lycée. Elle est basée sur l’étude du comportement d’un ou blob, selon deux protocoles. Thomas Pesquet à bord de l’ISS, reproduira également cette expérience et les classes pourront comparer leurs résultats avec ceux obtenus en micropesanteur.
Mme Guibet, professeure de SVT, et ses élèves de 5ème se sont lancés dans l’aventure à la rentrée 2021 !
« Il y a deux types d’expérience, précise Claire Correcher, responsable de l’expérience éducative Blob au CNES. Une qui s’appelle « exploration » dans laquelle on laisse le blob s’affamer sans nourriture dans une boîte. La seconde s’appelle « exploitation », le blob aura alors quatre sources de nourriture et on étudiera son comportement et la façon dont il optimisera ses déplacements pour accéder à la nourriture. »

Intéresser les enfants à la science

Les protocoles d’études, qui sont menés dans l’espace et dans les classes, ont été mis au point avec le concours d’Audrey Dussutour, la chercheuse toulousaine spécialiste du blob.
«  Pour les enfants, ce sera aussi l’occasion d’étudier tout un tas de notions autour du spatial comme la micropesanteur, ou de parler de biodiversité par exemple. On demande aux enseignants de préparer au minimum les classes, en leur expliquant ce qu’est la Station spatiale internationale, quel type d’expériences scientifiques on y fait, etc. Et surtout d’appliquer le protocole et d’avoir une démarche scientifique stricte. »
L’expérience débute au mois de septembre 2021. Au-delà des résultats qu’elle produira, son but est avant tout d’intéresser les jeunes à la science et peut-être de susciter de futures vocations.

Pour plus d’informations :
Qu’est-ce que le blob ?
Capable d’apprendre… et de transmettre ses apprentissages
Un génie sans cerveau
Un blob dans la classe
Le blob dans les classes et dans l’espace
Une créature ni animale ni végétale
Mission Alpha

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?